Commandement 6: C’est ok de ne pas être ok

Commandement 6: C’est ok de ne pas être ok

C’est ok de ne pas être ok

Pour être honnête, j’ai dû réécrire cet article à plusieurs reprises, car il s’agit d’un sujet sensible pour moi.

Pourquoi ? Simplement parce que je ne me suis jamais vraiment autorisée à ne pas aller bien. Du moins pas publiquement ou en dehors de mon cercle familial restreint.

« SOIS FORTE, SOURIS, PERSONNE N’A BESOIN DE SAVOIR QUE TU NE VAS PAS BIEN. DE TOUTE FACON, LA PLUPART N’EN NON RIEN à FICHE et le reste sera content de savoir que tu n’est pas bien »

Bon … Je pense toujours que cela est vrai, d’une certaine manière…. Mais il est temps pour moi, pour vous, pour nous d’avoir une vraie, profonde discussion à propos de la santé mentale.

Disclaimer: je ne suis pas une spécialiste. Je n'entrerai dans aucun détail "médical" / " psycho". Je vais simplement vous parler humblement de mon expérience personnelle et comment j'ai réussi à vaincre mes difficultés à parler de mes sentiments (et comment j'y travaille de façon quotidienne).

NE PAS PARLER A TOUT LE MONDE VERSUS NE PARLER A PERSONNE

Ne pas parler à tout le monde de comment tu te sens est une chose, ne parler à personne en est une autre.

Comme je te l’ai dit précédemment, je ne suis pas le genre de personne qui aime partager le fait que je ne suis pas OK.

J’essaie d’être toujours souriante à l’extérieur.

« Comment tu fais pour être heureuse tous le temps? Ta vie doit être si parfaite! »

Alors … ce genre de commentaire/reflexion me mettait une pression incommensurable. J’avais l’impression que je devais paraître « parfaitement heureuse » à cause de ce genre de commentaire, être toujours la personne heureuse.

Laisse moi tu dire que c’est de la merde. Aussi, j’ai vraiment l’impression que de nos jours, « comment vas tu ? » est juste une phrase sociale afin de dire bonjour à quelqu’un, de lancer une conversation. Cette question ne demande pas une réelle réponse.

PARLE DE TES SENTIMENTS

J’ai de la chance car j’ai une famille, un partenaire et des ami(e)s en or qui me supportent.
Et ma maman est vraiment super forte à détecter lorsque je ne suis pas bien.

Lorsque j’ai déménagé à Londres, les choses sont devenues différentes. C’est difficile de cacher mes sentiments auprès de ma famille et de mes ami(e)s lorsque je ne suis pas physiquement à côté d’eux. Aussi, je ne voulais pas leur dire lorsque je n’allais pas bien de peur qu’ils s’inquiètent.

Avec mon partenaire, je ne peux définitivement pas prétendre (et le truc, c’est que je n’ai pas envie de tout). Alors maintenant, à Londres, lorsque je ne suis pas bien, je peux lui en parler.

Le truc, c’est que : TU DOIS avoir au moins UNE personne avec laquelle tu te sens à l’aise pour discuter.

Si tu penses que tu n’as personne, DETROMPES TOI, TU N’ES PAS SEUL(E).
Si tu penses que tu n’as personne ou si tu es plus à l’aise de parler de ce genre de chose avec des inconnus, via ce blog, nous sommes là. Et saches qu’il y a des numéros de téléphone que tu peux contacter pour simplement discuter, ils sont très forts pour rassurer et donner des conseils.

Tu es un être humain, je suis un être humain. On ne peut pas aller bien tout le temps ET C’EST NORMAL!

C’EST OK DE NE PAS ÊTRE OK!

STEP 1 : PRENDS EN COMPTE / COMPREND QUE TU NE VAS PAS BIEN

Je sais que cela n’est pas facile, je suis la reine pour cacher mes sentiments à moi-même.
Mais désormais que je sais que clairement il m’arrive de me mentir à moi- même, je fais plus attention à mon comportement et je me reprends directement « Non, Sophia, tu ne vas pas bien, arrêtes de te mentir à toi même ». Lorsque je me dis cette simple phrase, je prends en compte le fait qu’effectivement, je ne vais pas bien. Cette première étape est primordiale.

ETAPE 2 : DEMANDE DE L’AIDE / PARLES DE TES SENTIMENTS

Oui, cela ne va pas être facile au début, du moins pour moi cela a été un vrai challenge. Crois-moi, petit à petit, tu vas y arriver. Et PUNAISE qu’est ce que ça fait du bien de lâcher ses émotions!!

Aussi, lorsque je souhaite parler de mes sentiments négatifs à quelqu’un de mon entourage, j’essaie de m’assurer de demander si cette personne a assez d’énergie pour m’écouter.

ETAPE 3 : RESPIRE

C’est normal d’avoir un jour qui n’est pas top, où l’on ne se sent pas au maximum. RESPIRE, prend en considération ton état émotionnel, essaie de le comprendre, ne te ment pas. Bah oui …. si tu te ment et que tu n’essaies pas de comprendre pourquoi tu n’es pas bien, comment peux tu trouver des solutions pour aller mieux??

ETAPE 4: PREND DU TEMPS POUR TOI

Relax, prends un bain, fais quelque chose que tu aimes et REPOSE TOI.

Je ne blague pas là, se reposer est super mega important. Ton corps en a besoin, ton esprit en a besoin. Clairement, si ton corps est fatigué, crois moi que ton esprit va finir par l’être également et vice-versa.

ETAPE 5: COMPREND POURQUOI TU ES DANS CET ETAT EMOTIONEL

Comprendre ses émotions et pourquoi tu les as, afin de pouvoir trouver une solution et aller mieux in fine.

ETAPE 6: APPLIQUE LES SOLUTIONS TROUVEES

Quand tu comprends tes émotions et pourquoi tu les as et lorsque tu as des idées pour aller mieux : applique tes solutions. TU PEUX LE FAIRE !

Souviens-toi toujours que c’est normal de ne pas aller bien tout le temps! Tu ne devrais pas avoir honte d’en parler. C’est NORMAL.

(Et j’ai envie de te dire, encore plus normal vu la crise actuelle dans laquelle nous sommes tous en ce moment qui est complètement hors de notre contrôle)

TU N’ES PAS SEUL(E), NOUS SOMMES ENSEMBLE.

Alors maintenant, dis moi ….
Comment tu sens tu aujourd’hui REELLEMENT ??

Souviens-toi toujours « Be confident, Be you! »

Lots of love,
Sophia.

Cet article a 3 commentaires

  1. LeLapinBlanc

    Des commandements que l’on pourrait tous suivre! Bien vu 🙂

Laisser un commentaire